Compte tenu des nouvelles restrictions sanitaires, les rencontres se dérouleront uniquement les week-ends du 11-12 et 18-19 septembre. Le pass sanitaire sera indispensable pour pouvoir visiter les expositions.
     

Sylvie Leeloo

LES DISPARUS DE TEREZIN

J’ai réalisé cette série suite à un appel à candidature sur le thème de la disparition. Depuis longtemps j’avais en tête de traiter un sujet sur cette période de l’histoire incompréhensible pour moi. J’ai décidé d’entreprendre le voyage jusqu’au camp de Térézin par le train. Dans le vieux compartiment nous n’étions que trois, ce qui a créé un côté intimiste. J’ai fait le voyage en tête à tête avec un vieil homme au regard pénétrant, nos échanges de regards m’ont inspirée. Je l’ai baptisé Václav et j’ai imaginé qu’il serait notre guide.

Le ciel est en pleurs.
Quai de la gare, le train démarre.
C’est au travers des yeux de Václav, que nous allons suivre le chemin conduisant au camp de concentration de Térézin.
D’un pas lourd et silencieux, nous cheminons au milieu de ces lieux chargés de mémoire et d’empreintes.